Daniel Payot Cette plainte indomptable et sauvage”: Le Poème de l'amour et de la mer op. 19, pour voix et orchestre d’Ernest Chausson

Une conférence est organisée, une heure avant les concerts en abonnement (entre 19h30 et 20h15, PMC, Salle Oberlin) en collaboration avec Radio Accent 4, la Musique classique en Alsace*. Son objectif est de plonger au plus profond d’une des partitions présentées afin d’appréhender au mieux la soirée qui va suivre, de resituer l’œuvre, à la fois dans le parcours personnel de son auteur et dans l’histoire de la musique, de l’analyser dans son contexte politique et social ou encore d’en tirer des enseignements purement artistiques. Ces avant-propos musicaux (accès libre) sont une des composantes essentielles de la politique menée par l’Orchestre visant à faire mieux comprendre les pièces interprétées : ils s’inscrivent dans la même dynamique que les ateliers d’écoute ou l’insertion de commentaires musicaux dans les programmes du soir distribués (eux aussi gracieusement) à tous les spectateurs. Journaliste, universitaire ou musicologue, chaque intervenant est un spécialiste dans son domaine : il présente de manière intelligente (et intelligible) les enjeux de l’œuvre et ses thématiques essentielles. Il s’agit sans doute de la meilleure introduction possible à la soirée musicale que l’on peut aborder avec, à l’esprit encore fraiches, les informations reçues, puisque de la conférence au concert, il n’y a que quelques pas…

Durée : 45 minutes de  19h à 19h45

Lieu : Palais de la musique et des congrès

Tarif : gratuit

Public : tous public

Inscription : entrée libre

_____________________________________________________________

* (Strasbourg, 96.6 MHz / Sélestat, 98.8 MHz / Colmar, 90.4 MHz ; pour plus de renseignements, consulter www.accent4.com)

Daniel Payot : Cette plainte indomptable et sauvage”: Le Poème de l'amour et de la mer op. 19, pour voix et orchestre d’Ernest Chausson

 Dans Les Fleurs du mal, Baudelaire associait l’homme et la mer comme deux profondeurs insondables. Ernest Chausson s’en souvient peut-être quand, entre 1882 et 1892, il met en musique La Fleur des eaux et La Mort de l’amour, poèmes de son ami Maurice Bouchor. Dans cette œuvre, l’orchestre accentue les affects exprimés par la voix, souligne les passages des uns aux autres et simultanément engloutit tout dans un flux et reflux perpétuel, à la fois souvenir, deuil et sentiment d’un abîme infini.

Informations

Genre Conférence
Public à partir de 14 ans
Adresse Salle Marie Jaëll Palais de la musique et des congrès Place de Bordeaux/Wacken
67000 STRASBOURG
Accessibilité Oui (Toutes nos salles sont équipées pour les personnes à mobilité réduite. Tram lignes B ou E : Arrêts Lycée Kléber ou Wacken )
Date Le 19 janvier 2018 à 19:00
Tarif individuel gratuit

Réserver

Seuls les référents de structures sociales connectés à leur compte peuvent effectuer des réservations.

vendredi 19 janvier 2018 à 19h00 Les réservations ouvriront le 19 décembre 2017.