Le Fils

Être parent c’est regarder une vie qui nous dépasse

Fin d’automne dans un hameau isolé. Entre tricot et journal, un couple improbable attend l'arrivée du bus de 19h. Il ramène leur voisin parti faire des examens médicaux à l’hôpital. Mais ce soir-là, deux hommes en descendent : le voisin et leur fils qu’ils n’attendaient plus. D’où revient-il et qu’a bien pu faire ce fils dont on raconte qu’il sort de prison ?

Après Tel que cela se trouve dans le souvenir de Tarjei Vesaas et Terre océane de Daniel Danis, c’est avec Le Fils de Jon Fosse qu’Etienne Pommeret clôture sa trilogie sur les rapports père/fils. Les trois textes expriment l’angoisse et la peur liée à l’enfant, au fils, à l’être cher. Peur pour lui-même, peur pour soi-même, peur de ne pas savoir, peur de l’inconnu, peur de laisser libre la part secrète de l’autre. Jon Fosse écrit en "nynorsk", un dialecte proche de la terre et de la nature, un langage simple, rythmé par une partition de mots répétés et porté par le désir de capter l’instant dans sa banalité. Ouvrier du verbe, le dramaturge norvégien ne révèle rien, il crée avec maestria une intensité digne d’un thriller aux échos bibliques.

Dès 15 ans


Informations

Genre Théâtre contemporain
Public Pas de limite d'âge
Adresse TAPS SCALA 96 route du polygone
67100 Strasbourg
Accessibilité Non
Date Le 17 mai 2018 à 19:00
Tarif individuel 3,00 €

Réserver

Aucune date disponible.

Si vous le souhaitez, vous pouvez contacter l'équipe de TÔT OU T'ART pour demander à être placé sur une liste d'attente.