Visite du musée Lalique - 3ème trimestre 2017

Des collections Lalique prestigieuses sont mises en valeur à travers le monde, en particulier au musée Gulbenkian de Lisbonne, au musée des Arts Décoratifs de Paris ou au musée Lalique d'Hakone au Japon qui rassemblent principalement des bijoux de René Lalique. Le musée Lalique de Wingen-sur-Moder a pris le parti de mettre en valeur l'ensemble de la création de l'artiste, en mettant principalement l'accent sur ce qu'est la production Lalique à Wingen-sur-Moder : le verre et le cristal.

Les bijoux

Les œuvres présentées sont les témoins du génie créatif de René Lalique. Bijoutier à ses débuts, il a apporté un véritable renouveau à la joaillerie, tant au niveau des sources d'inspiration que des matériaux utilisés. Il n'hésitait ainsi pas à employer des matériaux jugés moins nobles tels que la corne, l'ivoire ou l'émail. C'est d'ailleurs le travail de recherche sur cette dernière matière qui a mené Lalique à s'intéresser au verre, dont la composition est proche.

1900 marque l'apogée de la carrière de René Lalique en tant que bijoutier. C'est aussi l'année de l'Exposition universelle de Paris où il a un stand. Laissez-vous happer par la foule et découvrez cet évènement au musée grâce à une vidéo grand format.

Les dessins

René Lalique dessinait beaucoup, et il dessinait bien. Sujets de véritables études, les bijoux prennent vie sur le papier. Des œuvres originales sont présentées dans le cabinet graphique du musée. Les contraintes de conservation – pour préserver au mieux les couleurs – imposent 4 rotations annuelles.

Les Flacons de Parfum

Les flacons de parfum, créés à la suite de la rencontre de René Lalique avec François Coty, marquent le passage définitif du créateur de bijoux au verre. Le visiteur a la chance de pouvoir admirer au sein du musée plus de 230 flacons de parfum prêtés par Silvio Denz, grand collectionneur, Président directeur général et propriétaire de la Société Lalique.

Le verre

Après cette entrée en matière avec les flacons de parfum, René Lalique diversifie sa production. Les arts de la table, les objets décoratifs, les lustres, les vases s'ajoutent à son catalogue.

A l'Exposition des arts industriels et décoratifs de Paris en 1925, René Lalique voit en grand et propose des œuvres monumentales, telle que la Fontaine Les sources de la France.

L'art sacré est peut-être une création moins connue de Lalique que vous pourrez découvrir notamment grâce à un film réalisé dans des églises de Douvres-la-Délivrande, Reims, Paris et Jersey.

Le cristal Lalique

Les savoir-faire se perpétuent encore à Wingen-sur-Moder. A la disparition de René Lalique, c'est son fils Marc qui lui succède. Il a marqué l'entreprise de son empreinte en initiant le passage du verre au cristal qui l'intéressait pour son jeu avec la lumière. Sa fille Marie-Claude a ensuite pris la relève dans les années 1970. Depuis 2008, la société Lalique fait partie du groupe suisse Art et Fragrance appartenant à Silvio Denz.

Une table tactile permet dans le musée de découvrir les différentes étapes de la fabrication du vase Bacchantes et un mur d'écrans rend hommage aux verriers travaillant à la manufacture (attention, celle-ci ne se visite pas !).

Visite libre en individuel : 3 € par personne
Visite libre en groupe : 2,50 € par personne
Visite guidée en groupe : 2,50 € + 3 € par personne (si le groupe dépasse 10 personnes, la visite guidée reste à 2,50 € par personne + 30 € pour le groupe)
Toute activité complémentaire (spectacle, atelier ou animation)
: 3 € par personne

Informations

Genre Visite, exposition
Public Pas de limite d'âge
Adresse Rue du Hochberg
67290 Wingen-sur-Moder
Accessibilité Oui
Dates Le 02 août 2017 à 00:00
Du 15 juin 2017 au 31 août 2017
Tarif individuel 3,00 €
Tarif de groupe 2,50 € Règlement en caisse

Réserver

Aucune date disponible.

Si vous le souhaitez, vous pouvez contacter l'équipe de Tôt ou t'Art pour demander à être placé sur une liste d'attente.